chronologie
      Les origines
Le 19 mars 1501, Pierre de Poix, écuyer du fer du comte de Hainaut se plaint devant la cour de Malines que, bien que la terre de seigneurie de Douchy lui ait été vendue par l'abbé de Saint-Pierre de Gand "...ladite terre... quoy qu'amortie avec le consentement du pape..." , l'abbé de Saint-Jean de Valenciennes, receveur du comte de Hainaut, lui réclame la taille comme s'il s'agissait toujours d'une terre d'église.


La cour de Malines donne tort à l'abbé de Saint-Jean : Douchy n'est plus terre d'église et ne paye donc plus l'impôt ecclésiastique (voir H.Lancelin).

Douchy est représenté aux fêtes de Plaisance à Valenciennes.

Ponthus l'Honoret, un successeur de Pierre de Poix (et probablement un de ses descendants, sa mère se nommant Jehanne de Poix)  porte sur son sceau les armes qui deviendront celles de Douchy.

Troubles de Valenciennes.

La seigneurie de Douchy de trouve séparée en deux parties.

Douchy souffre de la guerre, le village est brulé par Balagny (Jurénil : histoire de Denain avant 1712 p. 270). A cette époque se dressait sans doute une motte nommée la Motte Monsieur de Baillon qui aurait pu être érigée pour surveiller les mouvements de troupes.

 

 

 

 

 

zoom

1554 Sceau de Ponthus Lhonoret, futures armes de la ville de Douchy.
réf: ADN 4G393

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

      Le Moyen Âge
      Le XVIe siècle
      Le XVIIe siècle
      Le XVIIIe siècle
      La Révolution
      Le XIXe siècle
      Maingoval
      Le XXe siècle