chronologie
      Les origines


Le nom de Douchy apparaît pour la première fois dans une charte. L'origine du village est probablement beaucoup plus ancienne comme le suggère l’étymologie, Dulciacum, Dulciacus, etc. désignant la demeure de Dulcius.

Les documents nous faisant défaut, il faut imaginer une modeste villa gallo-romaine, comportant des bâtiments d’exploitation agricole et d’habitation, qui aura donné naissance à un véritable village.

L’abbaye Saint-Pierre de Blandin à Gand est au Xe siècle déjà propriétaire du domaine.


Le comte de Flandre et de Hainaut, Bauduin III, fils d'Arnould, défend l'abbé de Saint-Pierre, Womarus, contre ses avoués à Douchy qui dépassent leurs prérogatives. Ceux-ci devront limiter leurs interventions lors des 3 plaids généraux ayant lieu après Noël, après Pâques et après la Saint-Jean et ne pourront recevoir qu'un tiers des revenus y afférent. L'autorité de l'abbé est ainsi rétablie. Le comte en profite pour rappeler que les ouvriers, c'est à dire les hommes du village feront "les services du comte au castel de Valenchiennes" suivant l'antique coutume
.


Le roi Lothaire Ier confirme à l'abbaye Saint-Pierre de Blandin, à Gand, la possession de diverses terres dont Douchy et Noyelles (In Hainaco pago, super fluvium Seva, villae II, Dulciaco atque Nigella (Au pays du Hainaut, sur la rivière de Selle, deux villages, Douchy et Noyelles)

Le village comprend une église, une maison seigneuriale et 50 feux

zoom

Comté de Hainaut et pagus Hainaus.

 

 

 

 

 

      Le Moyen Âge
      Le XVIe siècle
      Le XVIIe siècle
      Le XVIIIe siècle
      La Révolution
      Le XIXe siècle
      Maingoval
      Le XXe siècle